Michèle Bazin

Michèle Bazin est cofondatrice du Groupe Communi-Conseils qui devient Bazin Dumas Dupré Sormany à la suite de la fusion des deux cabinets. À titre d’associée principale, elle est responsable du développement des affaires et agit comme conseillère stratégique de grandes entreprises pour développer leur image de marque. Elle accepte en impartition la direction générale des magazines de Quebecor pendant plus de deux ans. Depuis 1998, elle a été vice-présidente Affaires publiques du groupe Juste Pour Rire/Just For Laughs où elle est toujours consultante. Elle a fondé, en 1993, sa deuxième firme, Bazin Larouche Sormany Vigneault, communications et affaires publiques, devenue GPC Communications. Elle est l’auteure de quatre livres et a écrit plus de deux cent cinquante textes pour la télévision. Elle a été membre du conseil d’administration de LALALA Human Steps pendant près de quinze ans et membre du prestigieux International Women’s Forum durant plusieurs années. Elle a été membre de l’UNEQ (Union des écrivaines et des écrivains québécois) et des deux sociétés d’auteurs (Sartec et SACD).

Micheline Bouchard, c.m.

Présidente du comité consultatif de HATLEY, Micheline Bouchard est ingénieure et administratrice de sociétés. Elle siège au conseil d’administration de TELUS et de Harry Winston Diamond Corporation.

Elle a occupé le poste de présidente et de chef de la direction d’ART Advanced Research Technologies de 2002 à 2006. Elle a auparavant été vice-présidente directrice et directrice générale de Motorola inc. à Chicago de 2001 à 2002 ainsi que présidente et chef de la direction de Motorola Canada de 1998 à 2001. Elle détient un baccalauréat ès sciences appliquées (génie physique) et une maîtrise ès sciences appliquées (génie électrique) de l’École polytechnique de Montréal, de même que plusieurs doctorats honorifiques. Micheline Bouchard est membre de l’Ordre du Canada et membre agréée de l’Institut des administrateurs de sociétés.

Raymond Chrétien, o.c.

Ancien ambassadeur du Canada, Raymond Chrétien est associé et conseiller stratégique au sein du cabinet d’avocats Fasken Martineau. Il a consacré 38 ans de sa carrière à la fonction publique fédérale.

Dès 1966, il entre au bureau des affaires juridiques du ministère des Affaires étrangères et occupe plusieurs postes clés à Ottawa, notamment au bureau du Conseil privé, au Conseil du Trésor et à l’Agence canadienne de développement international (ACDI). À l’étranger, il est affecté à la Mission permanente du Canada auprès des Nations Unies à New York et œuvre aux ambassades canadiennes à Beyrouth et à Paris. Raymond Chrétien a été ambassadeur du Canada en France, aux États-Unis, en Belgique, au Luxembourg, au Mexique et au Zaïre, avec accréditations du Rwanda, du Burundi et de la République du Congo.

Jacques Dupuis

Jacques Dupuis se consacre à la pratique du droit chez Rochefort & Associés à titre d’avocat-conseil depuis 2011. Politicien aguerri, Monsieur Dupuis a occupé des postes importants au sein du gouvernement du Québec tels que celui de vice-premier ministre, de ministre de la Justice, de ministre de la Sécurité publique, de leader parlementaire, de ministre délégué à la Réforme des institutions démocratiques et de ministre responsable des Affaires intergouvernementales canadiennes et de la Réforme des institutions démocratiques. Monsieur Dupuis détient un diplôme en droit de l’Université de Montréal et a été admis au Barreau du Québec en 1974. Il a su se démarquer tout au long de sa carrière tant dans la sphère juridique que politique.

Harold Sonny Gordon, c.r.

Harold Sonny Gordon, c.r., a été nommé président du conseil d’administration de Dundee Corporation en novembre 2001. Il a auparavant été vice-président du Conseil de Hasbro inc., le leader mondial des jouets et des jeux, de 1995 à 2002.

Sonny Gordon a pratiqué le droit pendant 28 ans, principalement au cabinet montréalais Stikeman Elliott, où il a été associé directeur. Il a été adjoint spécial de feu l’honorable Maurice Sauvé, époux de la regrettée Jeanne Sauvé, à l’époque où Monsieur Sauvé était ministre fédéral. Titulaire d’un baccalauréat en commerce et licencié en droit civil de l’Université McGill, il détient un baccalauréat ès arts de l’Université Concordia, en plus d’avoir fait des études supérieures à la Wharton School of Business and Finance de l’Université de Pennsylvanie.

Elliot Lifson

Elliot Lifson est le vice-président du Conseil d’administration de Vêtements Peerless et le président de la Fédération canadienne du vêtement. Monsieur Lifson siège au conseil d’administration d’EDC ainsi qu’au comité d’orientation d’Export Québec. Il enseigne également à la Faculté de gestion Desautels de l’Université McGill et, en tant qu’ancien président de la Chambre de commerce de Montréal, il demeure impliqué auprès de celle-ci en assumant un rôle-conseil pour le Conseil d’administration. Il détient un diplôme en droit de l’Université de Montréal ainsi qu’un MBA de l’Université Western.

Monette Malewski

Monette Malewski est la présidente du Groupe M Bacal, société de courtage d’assurances auprès de propriétaires d’entreprise. Elle siège à bon nombre de conseils d’administration tels qu’Investissement Québec, la Société Ange Québec Capital, l’International Women’s Forum et plusieurs autres. En 2014, elle fait partie des 50 femmes les plus influentes au Canada dans l’industrie de l’assurance selon le journal Insurance and Investment.

Nina Rosenwald

Nina Rosenwald est coprésidente du conseil d’administration du American Securities Management LP, une compagnie privée qui supervise des activités d’investissements traditionnels et de banques d’affaires.

Elle est également présidente du conseil d’administration du Middle East Research Institute et vice-présidente du conseil d’administration du New York Board of Governors of the Middle East Forum. Elle siège au conseil d’administration du Human Rights in China, de la NGO Monitor, du Committee for Accuracy in Middle East Reporting et du Hudson Institute. Elle siège au Jerusalem Center for Public Affairs et au Council on Foreign Relations depuis plus de dix ans.

Jean-François Sauvé

Jean-François Sauvé est l’associé principal de Cheverny Capital, une banque d’affaires montréalaise. Il a auparavant été président de Pictet Canada L.P., où il s’occupait des opérations nord-américaines de Pictet & Cie, la banque privée suisse principale.

Jean-François est le président du conseil de la Fondation Jeanne Sauvé. Il est le fils de feue la très honorable Jeanne Sauvé, ancienne gouverneure générale du Canada et de feu l’honorable Maurice Sauvé, ancien ministre fédéral. En 1993, Jean-François a succédé à sa mère à la présidence de la Fondation Jeanne Sauvé et, en 2003, a dirigé la création de la Fondation des boursiers Sauvé. Jean-François est diplômé de l’École des hautes études commerciales de Montréal en Administration des affaires. Après avoir obtenu son diplôme, il a été embauché à la Banque Barclays du Canada à Toronto pour travailler dans les marchés monétaires internationaux et dans le département de service aux grandes entreprises. Il a ensuite poursuivi des études à INSEAD à Fontainebleau, en France, où il a obtenu un MBA en 1987. À son retour au Canada, il s’est joint au département de financement des sociétés et des gouvernements de McLeod Young,Weir ltée. (ScotiaMcLeod Inc.) où il a été nommé directeur en 1993.

Norman M. Steinberg, Ad. E.

Norman Steinberg est président émérite de Norton Rose Fulbright Canada. Norman a été président de Norton Rose Fulbright Canada ainsi que président mondial de Norton Rose Fulbright, l’un des plus importants cabinets d’avocats, qui compte plus de 4000 avocats répartis dans 58 villes à travers le monde. Sa pratique a été axée sur les fusions et acquisitions, le financement des sociétés, la privatisation et la gouvernance d’entreprise. Il a dirigé des équipes juridiques dans le cadre de plusieurs des transactions majeures menées au Canada. Norman est vice-président de l’Orchestre symphonique de Montréal, vice-président de la Fondation du Centre universitaire de Santé McGill, coprésident de la Campagne Centraide 2007, ancien président du Club Mont-Royal et du Cercle canadien de Montréal, coprésident de la récente campagne de financement du Musée des beaux-arts de Montréal ainsi que coprésident du Forum leadership économique Australie-Canada. Il détient un B.Sc. (1971) et un B.C.L. (1976) de l’Université McGill. Il s’est joint au cabinet Ogilvy Renault en 1976 et a été nommé associé en 1984. On lui a décerné le F.R. Scott Award de la faculté de droit de l’Université McGill pour son importante contribution au droit et à la vie de la faculté ainsi que pour son leadership et son service exceptionnel. Il a également reçu la distinction Avocat émérite (Ad. E.) du Barreau du Québec.

Bernard Stotland

Monsieur Stotland est l’ancien président de l’Hôpital général juif de Montréal. Il est un leader dans sa communauté, un collecteur de fonds dévoué ainsi qu’un comptable agréé et un homme d’affaires professionnel.

Il est partenaire fondateur de WSBG, un cabinet d’experts-comptables, maintenant fusionné à MNP s.e.n.c.r.l., où il joue encore régulièrement le rôle de conseiller. Il est le président du conseil d’administration de l’Opéra de Montréal et s’occupe activement des collectes de fonds et de la gestion. Il est également président du conseil d’administration de l’Institut canadien d’art vocal, affilié à l’Université de Montréal.

Peter G. White

Peter White s’est illustré dans le domaine des affaires, des médias et des gouvernements du Québec et du Canada depuis plus de quarante ans.

Sa carrière l’a mené en 1957 à fonder un journal hebdomadaire dans les Cantons de l’Est et à se porter acquéreur du quotidien The Daily Record de Sherbrooke avec Conrad Black, en 1969. Il a ensuite occupé un poste à la haute direction de Hollinger pendant plus de vingt ans et est devenu l’éditeur de la revue Saturday Night Magazine de Toronto. Peter G. White a occupé plusieurs postes au sein du gouvernement, notamment à titre de conseiller auprès du ministre canadien des Forêts et du Développement rural, l’honorable Maurice Sauvé, et du premier ministre québécois, Daniel Johnson père. Il a également été secrétaire principal et adjoint spécial responsable des nominations auprès du premier ministre canadien le très honorable Brian Mulroney.